Sélectionner une page

Hephaistos, un parcours tumultueux

Hephaistos

Balancé en bas du domaine des dieux par Héré qui le trouvait disgracieux, Hephaistos fut recueilli dans la mer par Eurynomé, une océanide, et Thétis, une néréide,. Hephaistos approfondit travail de forgeron dans la grotte d’une île, où il vit caché durant presque une décennie. Il fut ramené de force dans l’Olympe par Dyonisos, qui l’avait auparavant enivré. Il existe une version différente : le dieu suprême l’a banni du mont Olympe puis il est arrivé sur l’île de Lemnos, où il fut recueilli par des Sintiens.

Le mari de Charis ou d’Aphrodite

Hephaistos le boiteux est toujours uni à une épouse qui symbolise la perfection physique. Selon « L’Iliade », Hephaistos a été l’époux de Charis, l’une des Charites primitives. Il épousa Aphrodite pour « L’Odyssée ».

Malgré le rôle prépondérant du travail de la forge dans l’Antiquité, il subsiste peu de représentations d’Hephaistos. Le dieu du feu reste célébré dans l’île de Sicile et plus généralement dans le sud de l’Italiedes miracles lui sont attribués. Quelques festivités helléniques le mettent à l’honneur. Il s’agit entre autres de la fête des artisans et de la fête des phratries. Un temple sur le Koronos Agoraios, un autel dans l’ancien temple de l’Érechthéion, un autre à l’Académie sont les lieux de dévotion consacrés à Hephaistos à Athènes.

Les actes héroïques d’Hephaistos

Pour certains spécialistes, c’est Hephaistos qui a attaché Prométhée à un rocher quand ce dernier chercha à subtiliser le feu pour l’offrir aux humains. Lorsque le dieu suprême était victime d’une atroce douleur à la tête, le dieu forgeron coupa son crâne en deux pour le soulager, ce qui donna naissance à Athéna. Au moment du combat des géants, la gigantomachie, Hephaistos causa la mort du géant Mimas en l’ensevelissant sous du métal en fusion.

Un dieu de la forge systématiquement représenté avec sa béquille

Le dieu de la forge et des volcans, Hephaistos, est immanquablement incarné avec son difformité, provoquée par Héra ou par Zeus. Sur le Vase François, il est représenté avec des pieds tournés vers le dehors. Différentes explications ont été avancées par les mythographes quant à l’origine de la boiterie du dieu du feu, notamment la représentation de l’exposition aux métaux lourds ou les hideux démons chtoniens. Hephaistos est représenté avec sa béquille sur le Parthénon, sur l’Acropole d’Athènes.

Peu d’œuvres artistiques grecques transmettent l’image d’Hephaistos. La plupart du temps, il est mis en image avec d’autres divinités comme Arès ou Hermès. Certaines sources estiment que son père est Zeus, le dieu suprême. D’autres pensent que Héré a donné naissance à Hephaistos seule. Sa mère est Héré, la gardienne de la fécondité.