Sélectionner une page

L’entrepreneuriat scientifique français, un véritable moteur pour la France

La science a été, depuis la révolution industrielle, le moteur de l’industrie et de l’entrepreneuriat. Les résultats des études scientifiques étaient convertis en techniques de production qui voyaient émerger des catégories nouvelles d’entreprises. Jusqu’ici les scientifiques et les chercheurs étaient confinés dans leurs laboratoires et c’étaient des personnes totalement étrangères à la science et la technologie, qui animaient le monde de l’entrepreneuriat. L’émergence de la biotechnologie a complètement changé la façon d’entreprendre et de plus en plus de chercheurs commencent à entreprendre. Cette nouvelle donne est une véritable opportunité pour la France qui peut se targuer d’avoir l’une des communautés scientifiques les plus dynamiques.

Les atouts des scientifiques entrepreneurs

Les filières scientifiques sont caractérisées par leur très grande ouverture. Avant de se spécialiser dans une discipline particulière, les scientifiques commencent leur apprentissage par des généralités qui touchent à tous les domaines de connaissance. Un spécialiste de la santé s’imprégnera, au cours de son parcours scolaires, de notions touchant à la physique, l’électricité, l’optique, la thermodynamique… Cela lui confère donc une plus grande ouverture d’esprit, qui le rend plus perméable à l’apprentissage de nouvelles disciplines. Habitués au travail acharné et à l’abnégation, la plupart des hommes de science sont des personnes qui ne reculent devant aucun défi, ce qui constitue un véritable atout en tant qu’entrepreneur. Vu que l’innovation tire son essence de la science, les entrepreneurs scientifiques ont donc une longueur d’avance sur les autres.

 

Entrepreneuriat scientifique : une aubaine pour le monde de l’entreprise

Les scientifiques doublés d’une âme d’entrepreneur sont une véritable bénédiction pour le microcosme de l’entreprise. Véritables valeurs ajoutées, les scientifiques apportent avec leur immense savoir, leur esprit critique et leur perspicacité. Connus pour leur anticonformisme, les hommes de sciences qui entreprennent n’hésitent pas à sortir des sentiers battus pour explorer de nouveaux horizons et adopter des approches différentes sur la façon de faire des affaires. Un exemple concret est celui des géants de l’internet que sont Google et Facebook. Leurs créateurs, à savoir Larry Page et Mark Zuckerberg ont créé un nouveau modèle économique qui a révolutionné le monde de l’entreprise. Encourager les hommes de science à entreprendre constitue donc la meilleure façon d’introduire l’innovation dans le monde des affaires.

 

La France et l’entrepreneuriat scientifique

N’en déplaise à ses détracteurs, la France a toujours été au premier rang de l’innovation et cela grâce à une communauté scientifique haut de gamme. Des travaux de ses chercheurs ont découlé des inventions et innovations qui ont complètement révolutionné le monde. Des hommes de sciences comme le professeur Luc Montagnier et Marie Curie ont fait des découvertes qui ont conduit à l’émergence de nouveaux secteurs industriels. Contrairement à ceux des autres pays, les scientifiques français n’ont pas cherché la connaissance pour le simple plaisir de connaître. Ils ont eu toujours le souci de travailler sur des sujets qui pouvaient avoir des applications dans le monde de l’entreprise. Nombreux sont les hommes de science de l’hexagone, qui ont également franchi le pas en tentant l’aventure de l’entreprise. Leurs différentes success stories ont été au cœur du développement du pays et ont, de tout temps, été le moteur qui faisait avancer cette fière nation.

 

Philippe Pouletty : le prototype de l’entrepreneur scientifique

Scientifique émérite et chercheur hors pair, Philippe Pouletty fait partie de la crème de l’élite scientifique française. Pur produit de la tradition d’excellence qui a toujours animé les filières scientifiques de l’hexagone, cet ancien interne des hôpitaux est l’un des entrepreneurs dont la France peut être vraiment fière. Ancien major de l’Institut Pasteur, ce spécialiste en immunologie a cru en la biotechnologie dès son avènement. Il est à l’origine de trois entreprises biotechnologiques, qui ont introduit des innovations majeures dans cette filière. Avec une expérience dans la Silicon valley et sur le vieux continent, il est l’un de ceux qui ont su allier à la perfection science et entrepreneuriat. Son immense savoir s’est concrétisé par 29 brevets, dont l’un est le second brevet le plus rentable au monde. Afin de tendre la perche à d’autres scientifiques, qui aimeraient aussi entreprendre, il a fondé Truffle Capital (plus d’information sur : http://bigbang.lefigaro.fr/speaker/philippe-pouletty/), qui est à l’heure actuelle le fonds de capital risque le plus dynamique sur le continent européen. Ceux qui estiment que la France est finie se trompent donc lourdement, car ils semblent avoir vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué.