Sélectionner une page

Antoinette Fouque, s’engage pour la cause des femmes

Antoinette Fouque

Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats pour les droits des femmes. Elle s’engage pour Aung San Suu Kyi face à au régime militaire birman. le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été fondés par Antoinette Fouque. Commandeur de la Légion d’honneur, elle meurt à Paris le 20 février 2014.

Ecrivaine et théoricienne

Le combat d’Antoinette Fouque n’a rien à voir avec un militantisme pur et dur, il défend la place de mère. Bien sûr, l’auteure a participé à différents livres collectifs et à de multiples entretiens. Antoinette Fouque ne se reconnait pas dans la notion du deuxième sexe de Simone de Beauvoir.

Alliance des Femmes pour la Démocratie : Antoinette Fouque et la politique

Antoinette Fouque est élue au parlement de Strasbourg de 1994 à 1999, après s’être présentée avec les radicaux de gauche. L’AFD défend la parité. Pendant le bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme, elle crée l’Alliance des Femmes pour la Démocratie. Au sein de la commission des droits de la femme à Strasbourg, Antoinette Fouque assure la vice-présidence.

Enseignement et psychanalyse : lesactes militants d’Antoinette Fouque

Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque obtient un DEA. A cette époque, elle fréquente l’écrivaine Monique Wittig. La jeune femme a été enseignante après avoir décroché son diplôme Lettres. Dans les années soixante, Antoinette Fouque fait la connaissance du fondateur du lacanisme.